Comment combler l’espace entre la fenêtre et le mur ?

Publié le : 14 novembre 20234 mins de lecture

Quand une personne envisage d’installer de nouvelles fenêtres ou de réparer celles qu’elle a déjà, il est essentiel de prendre en compte certains paramètres. En effet, une simple erreur peut, par exemple, créer un espace entre la fenêtre et le mur. Ce qui peut faire augmenter sa facture d’électricité, surtout en hiver. Mais alors, comment boucher l’espace entre la fenêtre et le mur efficacement ?

Boucher sa fenêtre avec du joint d’étanchéité

En général, calfeutrer ses fenêtres ne demande pas beaucoup de dépense et peut être fait par ses propres moyens. L’idée ici, c’est d’isoler parfaitement ses fenêtres sans avoir à toucher aux profilés ni les détruire entièrement. Ce qui permettra d’améliorer le confort à l’intérieur de la maison et de minimiser les déperditions de chaleur. Ceci dit, pour venir à bout de ce genre de problème, nombreux sont ceux qui utilisent du joint d’étanchéité. Facile à installer grâce à sa partie adhésive, cette option est de loin la meilleure pour isoler les menuiseries. Notamment, les portes fenêtres et les fenêtres. En revanche, pour obtenir un bon rendu, il est important de bien choisir les joints mousses selon l’espace à combler, les dimensions exactes et la couleur. Bref, rendez-vous sur le site Liege-en-ligne.be, est une excellente référence pour dénicher des spécialistes en calfeutrage de fenêtres et de portes ville de Liège, .

Utiliser du mastic d’étanchéité pour les fenêtres

Outre le fait d’employer du joint d’étanchéité, il est également possible de se servir du mastic pour faire la jonction entre la partie maçonnée de son mur et ses fenêtres. Aussi connu sous le nom « acrylique » ou « joint silicone », ce dernier a la particularité d’être imperméable et résistant dans le temps. À noter que cet élément est souvent présenté sous forme de cartouche et qu’il peut être employé tant en intérieur qu’en extérieur. De même, il est possible d’élire la couleur de son mastic d’étanchéité : gris, beige, ton pierre, blanc, etc. Le choix dépend de l’utilisateur.

Faire appel à des professionnels

Pour ceux qui savent bricoler, combler l’espace entre le châssis de sa baie vitrée et le mur est l’affaire de quelques minutes. Or, pour les personnes qui n’ont pas les connaissances nécessaires pour le faire, cela peut poser problème. Dans ce genre de cas, le mieux serait d’entrer en contact avec des professionnels. En Belgique, par exemple, il est possible de dénicher des artisans experts qui peuvent entreprendre ce genre d’ouvrage. Pour les trouver, il suffit de consulter l’annuaire ou encore d’utiliser internet. Toutefois, pour avoir des résultats concis lors de recherches, il est conseillé de se fier uniquement aux plateformes sécurisées.

Plan du site