Peut-on faire brûler la sciure de bois ?

Publié le : 15 septembre 20213 mins de lecture

En bricolant et notamment en débitant le bois de chauffage, on génère beaucoup de copeaux et de sciures autour du chevalet de débit. On peut prendre l’habitude de filtrer grossièrement tout ça afin de récupérer les minuscules chutes de bois pour allumage du feu, par exemple, ou pour des petits feux d’intersaisons. Alors, comment abstenir d’avoir à faire des bûchettes de sciure ou de copeaux ?

Les sciures, utilisées comme absorbants

Être de bon bricoleur, on met de côté les sciures et les copeaux qu’on utilise soit comme absorbant, pour l’huile à titre d’exemple, soit tel un paillage pour le jardin, soit pour fabriquer du compost. Tous les ans, rien que les débits du bois de chauffage se font récupérer environ 200 litres de copeaux et de sciure. Puisqu’on consomme pas mal de sciure que ce qu’on produit, on a entamé à chercher une alternative pour l’usage aussi comme combustible. Suite à quelques essais, bien décevant qu’on doit l’avouer, du moins dans l’équilibre travail-rendement, dans le but de tenter d’en créer des bûches, soit compressées, soit avec un liant, soit assemblées avec des papiers mouillés, on a eu l’idée de contourner le problème au dos à l’instar des réels poêles à sciure.

La poêle à sciure économique

Au lieu de tenter de rendre vos sciures plus cohérentes et solides dans le but d’en faire une bûche, essayez tout simplement de lui trouver un coffre assez solide pouvant les contenir, et qui se permette de les faire brûler dans la poêle. On a ainsi essayé avec une sorte de panier de friteuse, fait de fil d’inox, avec une feuille — journal dans le fond pour éviter que la sciure s’éparpille partout dans le salon, plein de sciure et de copeaux. Au tout début, quelques flammes font une apparition à partir de la combustion du papier journal.  Au contraire, le fond du panier devient rouge luminescent. La combustion se crée par son fond et la chaleur qui s’en dégage est assez conséquente. Après tant d’heures, le panier se vide. Il n’y reste que quelques cendres du papier-journal. Les traces de sciures disparaissent.

Comment s’effectue le rechargement ?

Au moment où l’ancienne cartouche a fini de brûler, et que les cendres ont été retirées de la poêle, on charge dans le fourneau la nouvelle, remplie, à la verticale. L’arpion coulissant dans le guide en forme vertical, se situant à l’intérieur du four, facilite la descente et simplifie le maintien au centre de votre four.

Plan du site