Quelles sont les différences entre une scie à onglet radiale et une scie à onglet classique ?

scie à onglet

Publié le : 22 décembre 20227 mins de lecture

Pour couper avec justesse et précision des pièces en angle ou en biseau rien ne remplace les scies a onglet. Il existe différents modèles pour répondre à tous les besoins et, en matière de bricolage, les attentes sont nombreuses. La scie classique à onglet et la scie radiale à onglet font partie de la même famille de machines-outils. Elles se ressemblent tout en présentant quelques différences.

La scie à onglet 

Une scie à onglet est un outil de bricolage qui permet de couper précisément et efficacement des angles de 45° ou 90° sur des pièces de bois ou divers matériaux de petite section. Elle est aussi très utile pour réaliser proprement des coupes transversales telles que les coupes d’angle. Pour bricoler de manière occasionnelle ou régulière, cette machine-outil vous sera certainement très utile. Vous découvrirez à ce titre de nombreux modèles disponibles sur castorama.fr. En effet, réaliser une découpe en biais à 45° n’est pas toujours facile avec une scie ordinaire et occasionne la plupart du temps des imprécisions. La scie a onglet est pour cela très pratique pour de nombreux travaux du bois, bien souvent minutieux comme c’est le cas en décoration intérieure. Elle intervient par exemple pour la fabrication de cadres mais aussi de plinthes, de tasseaux, d’huisseries, d’étagères etc… À noter qu’une scie à onglet peut aussi servir à travailler d’autres matériaux tels le PVC, l’aluminium ou autres métaux non ferreux. Cette machine à onglet se décline en plusieurs types de scies :

  • La scie manuelle à onglet dépourvue de moteur électrique qui s’utilise avec un gabarit dénommé é boîte à onglet  » dans lequel on insère la pièce à découper. Facile à manipuler, elle permet des coupes transversales de 45° et 90° pour effectuer de petits travaux. Toutefois ce type de scie nécessite des gestes contrôlés, nets et précis et exige de bien positionner les pièces destinées à être découpées.
  • La scie électrique dotée d’une table et d’un bloc moteur qui entraîne une lame. Ce modèle facilite la réalisation sans effort d’importants travaux de sectionnement. Vous pouvez par exemple travailler des lames de parquet, des lames de terrasse ou encore des planches selon un angle adapté aux besoins du chantier.
  • La scie à onglet radiale que nous allons évoquer ci-après.

La scie à onglet radiale 

La scie radiale à onglet ressemble en de nombreux points à la scie classique à onglet. Il existe des scies radiales manuelles, électriques et pour les modèles les plus perfectionnés des scies radiales à laser. Elle se compose d’un socle suffisamment lourd pour garantir sa parfaite stabilité durant l’utilisation et sur lequel on viendra fixer la pièce de bois à scier. Au-dessus de ce support est fixée une scie circulaire dotée d’un bras articulé que l’utilisateur peut actionner selon l’angle désiré pour réaliser le découpage voulu. Sur certains modèles, le bras peut aussi être orienté de l’avant vers l’arrière durant tout le processus de découpe grâce à un chariot monté sur rail. Cette spécificité facilite le sciage de grandes pièces de bois et qui présentent une hauteur plus importante.

À onglet ou radiale : en quoi ces deux scies diffèrent-elles ?

Nombreux sont les bricoleurs qui ne font pas la différence entre ces deux modèles de scies, toutes deux constituées d’un socle lourd (pour stabiliser la pièce de bois) et d’un support mobile sur lequel est fixée la scie. La principale différence entre ces deux types de scies se situe au niveau du rail qui entraîne le déplacement du support de la lame circulaire. La scie radiale dispose en effet d’un chariot qui permet à ce support mobile de se déplacer horizontalement d’avant en arrière et inversement. Elle peut, grâce à cela, couper des largeurs plus importantes que ne le ferait une scie classique à onglet. Le chariot qui se déplace horizontalement peut ainsi sectionner des pièces de bois ou d’autres matériaux pouvant mesurer jusqu’à 350 mm de largeur. Grâce au réglage de l’angle de découpe, vous pouvez aussi obtenir facilement et sans effort des coupes en biseau. La plupart des modèles permettent aussi la réalisation de sections droites dans le sens vertical. Ce qu’il faut retenir : le fonctionnement des scies radiales reste donc assez semblable à celui des scies classiques à onglet. La différence réside uniquement dans l’axe de coupe de la scie radiale qui peut être déplacé sur un certain rayon. De plus, son chariot permet d’avancer la scie sur la table, ce qui augmente la capacité de largeur de coupe.

Quelles travaux peut-on réaliser avec chacune de ces scies ?

Sur le modèle à onglet classique la taille de coupe de la machine est uniquement déterminée par le diamètre de la scie. Ce type de scie est donc suffisant pour travailler des pièces peu larges et peu épaisses telles que les lambris ou les plinthes ainsi que les petites réalisations de décoration. D’une manière générale les pièces de bois présentant une largeur de 140 mm ainsi que les coupes d’angles et précises sont adaptées à ce type de scie. En revanche, la scie radiale se prête beaucoup mieux au travail de pièces de bois de largeur et de section plus importantes tout comme les pièces métalliques de grande largeur. Elle est par exemple idéale pour découper des lames de parquet ou de terrasse. Question puissance, celle des scies radiales à onglet varie entre 1 000 watts et 2 000 watts. Pour un usage occasionnel, il est conseillé d’opter pour une scie radiale de 1 400 watts qui convient parfaitement pour réaliser tout travail de bricolage classique. Pour poser un plancher et découper les lames de bois, une machine de cette puissante suffit. En revanche, pour une utilisation fréquente, n’hésitez pas à utiliser un modèle plus performant.

Plan du site